Barrages et hydroélectricité en Corrèze, les vallées de la houille blanche

Barrages et hydroélectricité en Corrè... La Corrèze et ses abords cantaliens comptent parmi les territoires français les plus dotés en équipements hydroélectriques. Les grands barrages de haute et moyenne Dordogne - Bort-les-Orgues, Marèges, l'Aigle ou le Chastang - dont les retenues d'eau s'étendent sur plusieurs dizaines de kilomètres sont les fleurons d'un appareil de production d'électricité comprenant les installations de multiples affluents, auxquels s'ajoutent ceux de la Vézère. Vingt barrages et usines hydroélectriques occupent les vallées corréziennes pour une puissance totale de production de près 1500 MW. Construits à partir des années 1920, ils sont à la fois les symboles des défis énergétiques du XXe siècle et les témoins d'une histoire industrielle souvent épique. Des tout premiers barrages dressés sur la Vézère avant la Première Guerre mondiale aux grands barrages voûte de la Dordogne, ces chantiers sont des lieux d'innovation et de prouesses techniques. Plus encore, ils recouvrent une histoire aux facettes multiples dans laquelle furent engagés des milliers d'hommes : ouvriers, ingénieurs et leurs familles venus d'ailleurs, mais aussi populations locales dont l'existence fut soudainement bouleversée. Cette exposition, réalisée par les Archives départementales de la Corrèze en partenariat avec EDF, dresse pour la première fois un panorama historique de cette aventure corrézienne à partir de documents et de photographies souvent inédits. Elle embrasse sous ses différentes perspectives la métamorphose des vallées de la Vézère, de la Dordogne et de ses affluents, devenues les vallées de la houille blanche.




Archives Départementales de la Corrèze - Le Touron 19000 Tulle
Tel. +33 (0)5 55 20 11 91 - Fax. +33(0)5 55 20 95 47